LE HUMBOLDT FORUM : LA NOUVELLE MERVEILLE DE BERLIN

Tous les visiteurs qui se promèneront sur l’île des musées de Berlin en 2021 pourront enfin admirer, après 8 ans de travail, la nouvelle merveille de la capitale allemande.
Il s’agit du palais royal prussien ressuscité, ce Berliner Schloß, le Château de Berlin, qui, de 1443 à 1918, était la résidence de la famille royale allemande des Hohenzollern, aujourd’hui rebaptisé Humboldt Forum. Principalement dans cette ville, comme nous le montrons toujours dans nos visites guidées de Berlin, l’histoire se renouvelle, renaît de ses cendres, se transforme et se modernise. En l’occurrence jusqu’à l’ouverture récente du Humboldt Forum, l’un des plus récents musées de Berlin à voir absolument.

Le Humboldt Forum dans le Château de Berlin

L’ancien château prussien a incarné pendant des siècles le pouvoir de la dynastie régnante jusqu’à cette fatidique année 1918, lorsque, à la fin de la Première Guerre mondiale, le dernier empereur, Guillaume II, abdiqua.

Le pouvoir royal a disparu, mais l’architecture est restée intacte et a continué à contribuer à l’écriture de l’histoire. La même année, en effet, de l’une des fenêtres du palais, Karl Liebknecht apparaît pour proclamer la République socialiste allemande !

Fondateur du parti communiste allemand, Liebknecht, a été frappé par la révolution bolchevique en Russie et, comme beaucoup d’autres en Europe, a essayé d’importer des idées marxistes dans son pays. Sa proclamation a été presque simultanée avec celle de Philipp Scheidemann, qui a proclamé la République allemande depuis le balcon du Reichstag, le Parlement allemand.

Le choc entre les deux idéologies était inévitable, Liebknecht et Rosa Luxemburg, sa collaboratrice, se sont élevés contre le gouvernement en place. La répression du gouvernement soutenu par l’armée a été brutale, les deux ont été assassinés et jetés dans un canal de la Spree, la rivière de Berlin.

Après la triste parabole nazie, le château est toujours là Il se dresse, blessé, au milieu d’une mer de décombres, tout ce qui reste de la glorieuse capitale allemande.
À la fin de la Seconde Guerre mondiale, tout est en ruine, mais le bâtiment a subi des dommages non mortels.
Les nouveaux maîtres, les vainqueurs de la guerre, ont divisé l’Allemagne et Berlin, et l’Île aux Musées avec son précieux château est passée sous la domination soviétique dans ce qui allait devenir Berlin-Est.

En 1950, avec un acte toujours défini comme barbare, le nouveau régime de la RDA, dont les dirigeants ont été mis en place par Moscou, a décidé de démolir le bâtiment historique, symbole de la puissance militariste allemande détestée.

A sa place, en 1976, a été inauguré le Palast der Republik, le tout nouveau siège du parlement de la RDA à quelques pas d’Alexanderplatz.

On pourrait dire que l’histoire pourrait s’arrêter là, mais au lieu de cela, l’intrigue se développe et s’épaissit jusqu’à la renaissance susmentionnée, mais allons-y dans l’ordre.
En 1989, la vague de changement qui a commencé avec Solidarnosc en Pologne a pris forme avec la Perestroïka russe de Gorbatchev et finalement le Rideau de Fer a commencé à s’effriter.
Le 9 novembre de cette année-là, le Mur de Berlin est tombé, tout a changé et l’Allemagne a enfin pu, un an plus tard, se réunir en un seul État et son parlement se réunit aujourd’hui dans le Reichstag rénové.
Au début des années 2000, il est devenu un centre culturel, mais on s’est ensuite rendu compte qu’il y avait trop d’amiante à l’intérieur et il a été décidé de le démolir complètement en 2008.

Une immense vengeance, dites-vous ?
Presque, mais il manque l’acte final.

L’idée de reconstruire le Château de Berlin

Depuis le début du nouveau siècle, le gouvernement allemand pensait à éliminer le détesté Palast der Republik et à construire quelque chose de nouveau à sa place.
Finalement, il a été décidé de reconstruire le vieux château, du moins en apparence.
Le projet, confié à l’architecte italien Franco Stella, comprenait la reconstruction de trois des quatre façades historiques et du dôme de manière presque identique à l’ancien bâtiment démoli en 1950.

Le chantier a duré 8 ans et le tout a coûté 677 millions d’euros, dont 105 millions rien que pour la copie des façades historiques et est aujourd’hui compté parmi les attractions de Berlin.
Le nouveau bâtiment, achevé le 16 décembre 2020, est dédié à la famille « von Humboldt », l’une des plus prestigieuses de Berlin, qui a donné au monde deux frères brillants, Wilhelm von Humboldt, polyglotte et juriste qui a fondé l’université du même nom, toujours l’une des plus prestigieuses du monde, et Alexander von Humboldt, l’un des plus grands naturalistes de l’histoire à l’égal de Darwin et le père de la géographie moderne.

Pourquoi le leur consacrer ?

Parce que c’était leur rêve de réunir sous un même toit les établissements d’enseignements scientifiques. En fait, le Humboldt Forum vise à concrétiser cette idée et à unir les sciences naturelles et culturelles en créant un nouveau musée sur l’Île et l’un des plus grands centres de connaissances en Europe. À partir de l’été 2021, vous aurez une nouvelle attraction à voir à Berlin.

Que peut-on voir dans le Humboldt Forum ?

Le Musée d’Ethnologie y expose ses collections et dans la cave, nous pouvons voir les restes du château original. L’emménagement du Musée d’Ethnologie a fait débat ces dernières années, car comme dans beaucoup de pays européens, les collections datent de la période coloniale et leur acquisition ne furent pas toujours légale. Pendant les dernières recherches de provenance des collections, un scandale a éclaté. L’experte française Dr. Bénéditce Savoy démissionna en critiquant les réticences de Berlin à rendre les objets volés les siècles précédents. Selon elle, l’architecture, par la construction de façades qui furent détruites, signale que l’histoire peut être réécrite. Pourtant, on dit aux personnes qui demandent la restitution d’objets volés que l’histoire ne peut pas revenir en arrière. Il s’agit d’une contradiction insoluble qui va tourmenter le Humboldt Forum pour toujours.

Non loin de la Porte de Brandebourg et parfaitement relié par la nouvelle section du métro U5 qui enrichit le système de transport de Berlin, ce nouveau joyau ne peut être ignoré et nous sommes sûrs qu’il rendra chaque voyage dans cette belle capitale encore plus intéressant.

Le Humboldt Forum est naturellement une étape indispensable lors de nos visites guidées à Berlin en français.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.